Clé de terrain des Russula de la section Compactae au Québec

Détails

Famille : Russulaceae

Genre : Russula

Auteur : Yves Lamoureux

Source : Edition à compte d'auteur, juillet 2016

Derniere mise à jour : Nov 21, 2016

Clé

1. 
Basidiome unicolore, blanc puis gris pâle à gris moyen dans la vieillesse, immuable ou presque au froissement et à la coupe, lames épaisses, larges et espacées, cuticule piléique peu distincte (donc non détachable), toujours sèche (connue de plusieurs endroits, mais seulement dans Lanaudière)
Russula imitatrix
1. 
Basiodiome souvent d'aspect bicolore (pied blanc et chapeau foncé au centre), surtout avec l'âge, rougissant ou noircissant distinctement au froissement ou à la coupe, parfois seulement au bout d'une minute ou deux

2. 
Chapeau vite sec au frais, longtemps pâle, à cuticule non distincte, donc non détachable
2. 
Chapeau viscidule à visqueux au frais, vite brun foncé vers le centre, à cuticule distincte, détachable tout au bord, sur au moins le 1/5 du rayon (juste un peu suffit)

3. 
Rougissement vif et évident dans toutes les parties au bout de trente secondes, lames nettement espacées
Russula dissimulans
3. 
Pas de rougissement évident, lames très serrées

4. 
Espèce de taille petite à moyenne, localisée dans certaines chênaies argileuses de la vallée du Saint-Laurent, lames extrêmement serrées, basidiome souvent irrégulier à maturité, plus ou moins brunissant avant de noicir, chapeau atteignant 50-120 mm Ø
4. 
Espèce de taille moyenne à grande, répandue, venant en plaine ou en montagne, sous conifères ou bouleaux, basidiome de forme régulière, noircissant rapidement au froissement, sans brunissement préalable, chapeau atteignant 80-150 mm Ø, lames très serrées, juste un peu moins que chez l'espèce précédente

5. 
Lames beige rosé pâle chez les jeunes, odeur nette de moisi (lie de vin, cave humide, etc.), rougissement lent et peu marqué avant le noircissement, seulement avec conifères
Russula adusta
5. 
Lames crème chez les jeunes, odeur faible, rougissement plus net que chez l'espèce précédente, avec feuillus ou conifères (ce taxon est multispécifique en Amérique du Nord)
Russula densifolia s. l.

À propos

Ce site liste l'étude morphologique et micrographique des champignons du Québec par Claude Kaufholtz-Couture.

Liens