Inocybe lacera var. lacera / Inocybe lacéré var. lacéré

Détails

Domaine : Eucaryote

Règne : Fungi

Phylum : Basidiomycota

Sous phylum : Agaricomycotina

Classe : Agaricomycetes

Sous classe : Agaricomycetidae

Ordre : Agaricales

Famille : Inocybaceae

Genre : Inocybe

Espèce : Inocybe lacera var. lacera (Fr.) P. Kumm.

Auteur : Claude Kaufholtz-Couture

Derniere mise à jour : Jul 20, 2019

Description

Pileus : 11-33 mm Ø, ± hémisphérique au début, convexe, mamelonné (ombo), fibrilleux à squamuleux, rimeux, brun rougeâtre + foncé au centre, dont la marge se fendille par endroits

Lames : adnées, serrées, larges, avec lamelles et lamellules, brun à brun beige pâle, arête blanchâtre

Stipe : 26-64 x 2-3 mm Ø, cylindrique, égal, plein, non poudré, blanchâtre vers l'apex, non bulbeux, brun beige au milieu, et rougeâtre vers la base

Cortine : blanchâtre à brun rougeâtre après sporulation

Chair : rougeâtre

Exhalaison : indistincte à fongique

Saveur : fongique avec une finale légèrement amère

Syndrome : muscarinien ou sudorien
La toxine responsable est la muscarine

Symptômes : Apparition rapide entre 30 minutes et 6 heures après l'ingestion, mais qui n'entrainent pas la mort.
Sudation très importante, hypersécrétion salivaire, nausées, vomissements, diarrhées

Comestibilité : NON

Sporée : brun à brun cannelle pâle

Basides : claviformes, tétrasporiques, stérigmates 3,1-3,6 µm de longueur en moyenne, bouclées à la base, à paroi mince, (21,1) 21,4-25,1 (26,3) × (6,7) 6,9-7,8 (8,2) µm en moyenne

Basidiospores : léiosporées, subcylindracées, subamygdaliformes à lacéroïdes, ± étranglées, anguleuses, à apex subobtus à subconique, rarement conique, à paroi mince 0,1-0,2 µm, avec un petit appendice hilaire et parfois une dépression supra-hilaire, à contenu uniguttulé, brun pâle à ± brun rougeâtre dans l'eau glycérinée 15%, pas de réaction dans le melzer, non cyanophiles
(9,2) 9,4-10,7 (11,1) × (3,7) 3,8-4,5 (4,7) µm
Q = (2,1) 2,2-2,6 (2,7); N = 30
Me = 10 × 4,2 µm; Qe = 2,4
(Piximètre, formule classique; mesures issues d'une sporée, dans l'eau glycérinée 15%)

Cheilolamprocystides : abondantes, formant une palissade, polymorphes, elliptiques à ovoïdes, avec ou ± cristaux d'oxalate, à paroi fine 0,5-0.9 µm (12,3) 15,5-23,9 (27,9) × (8,2) 10-14,5 (15,4) µm, fusiformes à paroi moyenne à épaisse 1,5- 2,7 × 1,9-2,2 µm, réaction ammoniaco-négative (AN-) dans l’ammoniaque 50%, avec cristaux d'oxalate, parfois clairsemé (40) 44,2-62,3 × (15) 18,2-23,5 µm en moyenne

Pleurolamprocystides : nombreuses, fusiformes à largement fusiformes, pédicellées, rarement avec apex mucroné, à paroi moyenne à épaisse 1,5-2,7 µm, réaction ammoniaco-négative (AN-) dans l’ammoniaque 50%, généralement avec cristaux d'oxalate, parfois clairsemé et sans cristaux (57,3) 60,7-73,1 (73,2) × (17) 17,7-25 (27,9) µm en moyenne

Caulocystides médianes : absentes, il s'agit de terminaisons hyphales

Caulocystides sommitales : extrême apex, nombreuses, formées de cellules terminales polymorphes, caténulées, subglobuleuses, clavées, cylindriques, lancéolées, élargies ou déformées, généralement cylindriques à fusiformes, à paroi mince, parfois métuloïdes, (10,4) 16,5-45,7 (56,7) × (5,7) 6,6-14,6 (18) µm en moyenne

Pileipellis : de type cutis, avec hyphes subcylindriques parfois un peu enflées, parallèles, un peu entrelacées, plus rarement en trichoderme avec hyphes réunies en touffes, également formé par des segments comme une chaîne; hyphes terminales claviformes à fusiformes (13,6) 17,7-47,9 (49) × (5,9) 6,2-11,7 (15,1) µm

Mode de croissance : grégaire, en petit groupe

Biotopes : pousse sur sol calcaire, terre brune, milieu herbeux, ouvert, sur pelouse, sous feuillus Quercus et conifères et arbuste Hydrangea, au potentiel hydrogène (pH) 7-8

Phénologie : août

Distribution : inconnu

Articles :

  • Fatto, Raymond.. Key of Inocybe, 2000-2003; Fungiquebec 2018
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Interactive key of Inocybe - v01 (Mar 2018), Fungiquebec
  • Kropp, Bradley R.; Matheny, P. Brandon, et al. Phylogenetic taxonomy of the Inocybe splendens group and evolution of supersection «Marginatae», Mycologia, 102(3), 2010, pp. 560-573, 14 p.
  • Kuo, Michael; Matheny, P. Brandon. Contemporary documentation of the rare eastern North American species Inocybe insignis (Inocybaceae, Agaricales), MycoKeys 11:23-31 (2015), 9 p.
  • Kuyper, Thomas W.. Begin eens met… Vezelkoppen (Inocybe) - 2. Voorlopige Determinatiesleutel tot de Knobbelsporige Vezelkoppen, Coolia 49(1): 11-17, 2006, 7 p.
  • Lecomte, Marcel. Vous avez dit P.D.A.B. ?, Bulletin de l’Association des Mycologues Francophones de Belgique 2014/07, p. 4, 1 p.
  • Matheny, P. Brandon; Moreau, Pierre-Arthur. A rare and unusual lignicolous species of Inocybe (Agaricales) from eastern North America, Brittonia, 61(2), 2009, pp. 163-171, 9 p.
  • Matheny, P. Brandon, et al. A common new species of Inocybe in the Pacific Northwest with a diagnostic P.D.A.B. reaction, Mycologia, 105 (2), 2013, pp. 436-446, 11 p.
  • Matheny, P. Brandon. Key to Species of Inocybe from eastern North America – v04 (23-Dec-2017), University of Tennessee

Publications :

  • Bon, Marcel, Clé monographique du genre Inocybe, Association d'Écologie et de Mycologie, Lille; Documents Mycologiques, tome 27; Fascicule N° 105, avril 1997; Fascicule N° 108, décembre 1997; Fascicule N° 111, juin 1998
  • Bresadola, Ab. Dr. J.; Alessio, C. L., Iconographia Mycologica, Vol. XXIX, Inocybe, Società Botanica Italiana, 1980, 367 p. et supplément
  • Ferrari, Erminio. Inocybe alpine e subalpine Il genere Inocybe (Fr.) Fr. nel Nord Italia e paesi limotrofi, Fungi non Delineati, pars 34-36, Edizioni Candusso, 2006, 464 p.
  • Grund, D. W.; Stuntz, D. E. Nova Scotian Inocybes, Revue Mycologia, 126 p. vol. 60, 1968, Inocybe 1; vol. 62, 1970, Inocybe 2; vol. 67, 1975, Inocybe 3; vol. 69, 1977, Inocybe 4; vol. 72, 1980, Inocybe 5; vol. 73, 1981, Inocybe 6; vol. 75, 1983, Inocybe 7; vol. 76, 1984, Inocybe 8
  • Kuyper, Thomas W. A revision of the genus Inocybe in Europe I. subgenus inosperma and the smooth-spored species of subgenus Inocybe, Rijksherbarium, Leiden 1986, 134 p.
  • Murrill, William Alphonso,; Kauffman, Calvin Henry,; Overholts, Lee Oras, Agaricaceae (Murrill); Inocybe (Kauffman); Pholiota (Overholts), North American Flora, The New York Botanical Garden, vol. 10 part 4, 1924, 54 p.
  • Stangl, Johann. Guida alla determinazione dei funghi Vol. 3° Inocybe, Saturnia, 1e Edizione italiana, 1991, 437 p.

Publications microscopiques :

  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 1, les basidiospores, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 2, les basides, les hyménocystides et les trames lamellaires, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 3, les pileipellis, les stipitipellis, les dermatocystides, les voiles partiels et les acantocytes, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 4, la chair ou le contexte, les hyphes spécialisées, le système hyphal et les pigments, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 8, les Inocybes, ouvrage collectif sous la direction de, 1e édition, Québec, 2016.

Commentaires : De Claude Kaufholtz-Couture. « Sous genre Inocybe; section Inocybe; sous-section Mesosporinae. »
De Claude Kaufholtz-Couture. « En consultant la clé de M. Bon, je ne peux faire autrement que de classer cet Inocybe dans la sous section Mesosporinae. La sous-section Lacerinae contient des Inocybe aux basidiospores beaucoup plus longues que la collection cKc0656. Je sais bien qu’il ne peut s’agir d’Inocybe sambucina, car ce dernier est entièrement blanc soyeux, puis crème à la fin, mais les basidiospores sont assez semblables. Ce qui me préoccupe dans la collection cKc0656, c’est la largeur des basidiospores (3,7) 3,8-4,5 (4,7) µm. »
De Claude Kaufholtz-Couture. « Cette collection (cKc0656) vient de chez Daan; collection (cKc685) vient de chez Cajo. »

Mushroom Observer : MO330258 (cKc0685)

Mycoflora Project : MF59630 (cKc0685)

Herbier QFB : 000-0000
Ressources naturelles Canada, Centre de foresterie des Laurentides - Natural Resources Canada, Laurentian Forestry Centre, 1055 rue du P.E.P.S., C.P. 10380, Québec (QC), Canada G1V 4C7
Curateur Philippe Tanguay (philippe.tanguay@canada.ca)

Collections

Fongarium Date de cueillette Planche micrographique Géolocalisation Élévation Déterminée Confirmée
cKc0656 23 août 2017
cKc0656-0200
46°00’06.05"N 70°56’10.08"O 315 m Claude Kaufholtz-Couture
cKc0685 18 septembre 2017
cKc0685-0211
45°59’09.04"N 70°57’10.99"O 352 m Claude Kaufholtz-Couture ADN

Photos

À propos

Ce site liste l'étude morphologique et micrographique des champignons du Québec par Claude Kaufholtz-Couture.

Liens