Artomyces pyxidatus / Clavaire couronnée

Détails

Domaine : Eucaryote

Règne : Fungi

Phylum : Basidiomycota

Sous phylum : Agaricomycotina

Classe : Agaricomycetes

Sous classe : Incertae sedis

Ordre : Russulales

Famille : Auriscalpiaceae

Genre : Artomyces

Espèce : Artomyces pyxidatus (Pers.) Jülich

Littérature : Jülich, W. 1981. Higher taxa of Basidiomycetes. Bibliotheca Mycologica. 85:1-485

Auteur : Claude Kaufholtz-Couture

Derniere mise à jour : May 11, 2019

Description

Basidiome : 40-130 mm de hauteur, 20-100 mm Ø, coralloïde, ramifié à plusieurs reprises, aux extrémités en forme de petites couronnes; branches 1-5 mm Ø, lisses, blanchâtres à jaune pâle au début, parfois foncées à pâle aux teintes rosâtres en développement, apex couronné d'une dépression peu profonde et de 3-6 pointes, dont les extrémités sont concolores aux branches ou deviennent brunâtres

Stipe : base de 10-30 mm de long, < 10 mm Ø, blanchâtre, rosâtre ou brunâtre, finement duveteux

Chair : assez dure, flexible, blanchâtre

Exhalaison : indistincte

Saveur : douce à légèrement âcre

Sporée : ochrosporée IIIa-IIIb, ocre pâle à ocre moyen, d'après la charte de couleur de Romagnesi; D-E d'après la charte de couleur de Kibby

Basides : claviformes, en palissade, tétrasporiques aux stérigmates 2,4-3,7 µm de longueur, non bouclées à la base, 14,4-20 × 3,7-4,3 µm en moyenne

Basidiospores : courtement elliptiques à ovoïdales en vue frontale, elliptiques-ovoïdales vues de profil, finement verruqueuses (criblées), à paroi mince, appendice hilaire très petit, à contenu variable, hyalines dans E.G. 20%, amyloïdes, partiellement cyanophiles à cyanophiles
(3,7) 4-4,6 (5) × 2,5-2,9 (3) µm
Q = (1,4) 1,5-1,7 (1,9); N = 30
Me = 4,3 × 2,7 µm; Qe = 1,6
(Piximètre, formule classique; mesures issues d'une sporée, dans E.G. 20%)

Hyménocystides : occasionnelles, polymorphes, cylindriques, fusiformes à longuement fusiformes, lagéniformes à rostrées, avec contenu granuleux, souvent peu émergentes ou émergentes de moitié (24,2) 26,7-28,2 (32,7) × 3,3-4,2 µm en moyenne

Boucles : facilement observables

Hyphes gloéoplères : de 5 à 8 µm de large, dispersées dans le sous-hyménium

Biotopes : pousse sur bois pourri de feuillus

Phénologie : de juin à septembre

Distribution : occasionnel

Réactions macrochimiques :

  • Potasse (KOH 10%) = jaune brunâtre pâle sur chair et rameaux
  • Sulfate de fer (FeSO4) = pas de coloration à légèrement grisâtre ou brunâtre sur les branches et la base

Publications microscopiques :

  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 1, les basidiospores, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 2, les basides, les hyménocystides et les trames lamellaires, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 3, les pileipellis, les stipitipellis, les dermatocystides, les voiles partiels et les acantocytes, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.
  • Kaufholtz-Couture, Claude. Étude des caractères microscopiques des champignons de la classe des Basidiomycètes, Module 4, la chair ou le contexte, les hyphes spécialisées, le système hyphal et les pigments, ouvrage collectif sous la direction de, 2e édition, Québec, 2016.

Synonymie :

  • Clavaria pyxidata Pers., Neues Magazin für die Botanik 1:117 (1794)
  • Merisma pyxidatum (Pers.) Spreng., Caroli Linnaei systema vegetabilium 4(1):496 (1827)
  • Clavicorona pyxidata (Pers.) Doty, Lloydia 10:43 (1947)
  • Clavicorona pyxidata var. pyxidata (Pers.) Doty:43 (1947)
  • Clavaria coronata Schwein., Transactions of the American Philosophical Society 4 (2):182 (1832)
  • Clavaria petersii Berk. & M.A. Curtis, Grevillea 2 (13):7 (1873)

Commentaires : De Claude Kaufholtz-Couture. « La sporée fut mise en amoncellement pour une meilleure concentration de la couleur. À ma grande surprise, la couleur de cette sporée n'était pas blanche comme indiqué dans les monographies, mais bien ochrosporée, ocre pâle à ocre moyen. »
De Claude Kaufholtz-Couture. « Puisque les basidiospores de A. pyxidatus sont petites, hyalines et mal définies dans l'eau glycérinée 20% et dans le NaCl iso 0,9%, elles se prêtent parfaitement à une préparation dans le permanganate de potassium (KMnO4) qui en détermine mieux les contours. »
De Claude Kaufholtz-Couture. « La couleur de la sporée de cette collection est atypique. Présentement, la collection cKc0053 est en étude d'ADN par Edgar Lickey; les résultats seront publiés sur Fungiquebec le moment venu. »
De Claude Kaufholtz-Couture. « Cette clavaire se reconnaît à ses rameaux dont les extrémités ont l'aspect de petites couronnes. »
De Edgar B. Lickey. « If you do what’s called a nucleotide BLAST search in GenBank (https://blast.ncbi.nlm.nih.gov/Blast.cgi?PAGE_TYPE=BlastSearch) you will find its closest genetic matches. In this case it is roughly 99% identical to other Artomyces pyxidatus sequences... the 1-2% is typical of population level variation. That said, though, I do believe that you have an interesting observation about the yellow spore print color. If you see more collections with that same color, you might try contacting someone who can do pigment analysis to determine what causes that hue. I just don’t know who does that type of work. »

Séquences : Artomyces - nuclear ITS
GCGGAGGATC ATTAAAGTAA AACCAAGGTC GCGCGCAGTT GCTGGCCCTC CGGGGCATGT GCACGCCGCT TCCGCATCCT CTTCTACCCC TGTGCACCTT TGCGTGGGGT GCCGCCGGCT TTTCAAGCCT CCGGTGCTCC GCGTCTCTTA CACACATACC ACGCATGTCT TCAGAATGTC TATTGCGATA AAAAGCAAAC TTAATACAAC TTTCAACAAC GGATCTCTTG GCTCTCGCAT CGATGAAGAA CGCAGCGAAA TGCGATAAGT AATGTGAATT GCAGAATTCA GTGAATCATC GAATCTTTGA ACGCACCTTG CGCCCCTTGG TATTCCGAGG GGCACGCCTG TTTGAGTGTC GTGAACTTCT CACCTCTATC CCCTTTTYGG AGGGCGGTGG GGCGTGGATG TGGAGGTCTT GCCGGAAAYG CCTCTCGAGG TGAAGTCGGC TCCTCTCAAA TGCATTAGTG GAGACCCCAG TGTTGGCCTT CGGTGTGATA ATTGTCTACG CCGTTGGGCT GCGCGTCGCG GGACCCGCTT CAACTTGCCG TCGTGTCCTT CTTGGASGCG CGCACTTTCA TCGAAACTTG ACCTCAAATC AGGCGGGACT ACCCGCTGAA CTTAAGCATA TCAATAAGCG

Collections

Fongarium Date de cueillette Planche micrographique Géolocalisation Élévation Déterminée Confirmée
cKc0053 26 juin 2013
cKc0053-0149
46°45'28.7"N 71°19'37.0"O 100 m Claude Kaufholtz-Couture

Photos

À propos

Ce site liste l'étude morphologique et micrographique des champignons du Québec par Claude Kaufholtz-Couture.

Liens