Amanita abrupta / Amanite à bulbe abrupt

Détails

Domaine : Eucaryote

Règne : Fungi

Phylum : Basidiomycota

Sous phylum : Agaricomycotina

Classe : Agaricomycetes

Sous classe : Agaricomycetidae

Ordre : Agaricales

Famille : Amanitaceae

Genre : Amanita

Espèce : Amanita abrupta Peck

Littérature : Peck, C.H. 1897. New species of fungi. Bulletin of the Torrey Botanical Club. 24:137-147

Auteur : Claude Kaufholtz-Couture

Derniere mise à jour : Nov 3, 2017

Description

Diagnose originale : Pileus thin, broadly convex or nearly plane, verrucose with small angular or pyramidal erect somewhat evanescent warts, white, slightly striate on the margin, flesh white; lamellae moderately close, reaching the stem and sometimes terminating in slightly decurrent lines upon it, white; stem slender, glabrous, solid, bulbous, white, the bulb abrupt, subglobose, often coated below by the white persistent mycelium, the annulus membranous, persistent; spores broadly elliptical or subglobose, .0003-.0004 in, long, .00025-.0003 broad. Pileus 2-4 in. broad; stem 2.5-4 in. Long, 3-4 lines thick. Woods. Auburn, Alabama. July, Underwood.

Pileus : 40-140 mm Ø, globuleux à convexe puis étalé, blanc, orné de nombreuses petites verrues coniques, à marge incurvée, unie, souvent appendiculée de restes vélaires fibrilleux blancs au début, s'étendant comme une bande étroite au au-delà des lames

Lames : libres, 5-8,5 mm de largeur, plus larges vers la marge piléique, avec lamellules atténuées, serrées, blanches à crème rosé, à arêtes finement fimbriées, jaunissant légèrement avec l'âge

Stipe : 60-160 x 7-20 mm Ø, largement bulbeux-marginé, ± fibrilleux-squamuleux, blanc, souvent orné de bandelettes écailleuses, annelé

Voile général : friable, blanc, laissant des verrues coniques sur le pileus et parfois des squamules à la base du stipe, facilement laissées dans le substrat lors de la récolte, et/ou de minces crêtes et cercles sur le bord supérieur du bulbe

Voile partiel : membraneux, blanc, laissant un anneau subapical à supère sur le stipe, ample, pendant, assez épais, à marge épaissie, striée au-dessus, feutré et souvent relié à la surface inférieure du stipe par de nombreuses fibrilles blanches au-dessous, et parfois des lambeaux à la marge du pileus

Chair : blanche, immuable

Exhalaison : faible au début, désagréable à maturité

Sporée : blanche

Mode de croissance : isolé ou dispersé

Biotopes : pousse au sol, souvent sous chêne rouge, plus rarement dans les forêts mixtes de conifères et feuillus

Phénologie : de juillet à septembre

Distribution : rare à occasionnel

Réactions macrochimiques :

  • Potasse (KOH 10%) = pas de coloration à légèrement rosâtre sur le pileus

Articles :

  • Bulletin of the Torrey Botanical Club, New York, vol. XXIV, 1897, p. 138

Publications :

  • Lamoureux, Yves. Champignons du Québec, Tome 2, Les Amanites, Éd. Cercle des Mycologues de Montréal, 2006, 109 p. avec 52 planches photographiques

Synonymie :

  • Lepidella abrupta (Peck) E.J. Gilbert, Bulletin de la Société Mycologique de France 44:151 (1928)
  • Aspidella abrupta (Peck) E.-J. Gilbert, Iconographia Mycologica 27:79 (1940)

Collections

Fongarium Date de cueillette Planche micrographique Géolocalisation Élévation Déterminée Confirmée
cKc0465 18 septembre 2015
46°45'23.55"N 71°19'19.47"O 95 m Claude Kaufholtz-Couture

Photos

À propos

Ce site liste l'étude morphologique et micrographique des champignons du Québec par Claude Kaufholtz-Couture.

Liens